lundi 5 octobre 2009

Expansion Cosmique

L'évolution de la densité de rayonnement et donc de la pression exercée par ce rayonnement sur un Volume V(t) depuis le Big Bang est quelque chose qui se mesure en 1/R(t)^4, où R est le rayon de l'hypersphère Univers dans laquelle baigne V(t).

Pour vous faire une image en 3D, considérez une sphère en 2 dimensions, un volume serait alors représenté par un mini disque sur cette sphère. Ce minidisque recevrait alors une pression inversement proportionnelle puissance 4, au rayon de la sphère 2D sur lequel il est placé. L'univers en expansion, c'est la sphère 2D qui part de zéro (le big bang), et qui grossit dans le temps. Plus la sphère grossit moins la pression est forte, mais plus le disque est en fait petit par rapport à la surface totale de la sphère 2D.


Maintenant considérons la chose suivante... Imaginons un Volume V(t), et considérons que ce Volume est sous pression en 1/R(t)^4 donc avec R(t) = Volume de la sphère d'espace de dimension supérieure dans lequel baigne V(t).

Et que cette force diminue V(t)... Ce qui semble logique...

Etant donné que l'expansion de l'Univers est équivalent à constater que les objets diminuent de volume les uns par rapport aux autres, et que l'on fait l'hypothèse que tout est dû à cette force, et à rien d'autre.

Quelle serait l'expression de la diminution de V(t) en chaque point de l'Univers en fonction de cette force en 1/R(t)^4 étant donné l'expansion constatée de l'Univers ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont placés sous Creative Common cc by

Vous pouvez insérer des liens http en utilisant les balises ex :
<a href="http://www.site.org"> mon site </a>

Articles les plus consultés