dimanche 24 août 2008

Les cinq façons de se débarasser de son ennemi

Il y a cinq façons de se débarasser de son ennemi, de la moins efficace, à la méthode parfaite les voici :

1) La méthode moyen âgeuse : Le tuer ou le faire tuer. S'en débarasser, le faire enfermer etc...

Avantage : c'est rapide.
Inconvénient : les conséquences sont pénibles (prison, vengeance de ses amis, guerres, représailles etc...), ce qui rend cette solution très inefficace. (cf livres d'histoire, presse ou journaux TV).

2) La méthode chinoise : patienter au bord du fleuve, son corps sans vie finira par passer...

Avantage : Evite les inconvénients de 1)
Inconvénient : C'est long...

3) La vision profonde : comprendre que votre ennemi est votre semblable, il cherche le bonheur comme vous, c'est d'ailleurs peut-être vous même qui avez entravé sa quête du bonheur, s'il cherche à vous nuire c'est en fonction de causes et de conditions multiples, et à sa place vous réagiriez sans doute de la même façon. De sorte qu'à la place de la haine ou de la peur l'amour et la compassion vont prendre la place dans votre esprit. Il n'y aura alors plus d'ennemi mais un être qui souffre, et qui soumis à l'ignorance de la méthode efficace réagit de la plus mauvaise façon possible.

Avantage : Plus rapide que 2)
Inconvénient : nécessite de comprendre les causes et conditions de la haine que génère votre ennemi à votre égard, ce qui demande un effort répété.

4) Le calme mental : voir directement l'émotion de peur ou de haine que suscite l'ennemi dans votre propre esprit, et considérer cette émotion comme un objet extérieur, lui même soumis à l'impermanence, et qui va finir assez rapidement par se dissoudre.

Avantage : Aussi rapide que 3)
Inconvénient : La peur ou la haine peuvent ressurgir, il faudra alors réappliquer la méthode autant de fois que nécessaire...

5) L'union du calme mental et de la vision profonde

L'analyse des causes et conditions de création et dissolution de l'objet d'analyse, unie à la concentration sur l'objet, permettent de faire disparaître totalement la saisie de la réalité absolue des objets à faire disparaître : l'ennemi, les causes, les conditions, la haine, la peur, jusqu'à l'esprit même qui analyse les objet. Il ne reste alors plus rien de tangible, rien sur quoi la souffrance puisse se développer en votre esprit.

Avantage : On est totalement libéré de l'ennemi, de la haine et de la peur.

Inconvénient : aucun.

6 commentaires:

  1. pour le berger du haut de sa montagne, la mer est toujours plate.

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de Trendisyourfriend !

    J'ai un ennemi. Un cousin qui pour des raisons obscures que je refuse de connaitre me prend pour un con et me fait passer pour un con auprès de ses amis qui étaient autrefois les miens.

    J'ai trouvé la solution : Lui mettre la pression sous forme de violence psychologique par sous-entendus. Puis quand il sera un peu plus teigneux et exité fatigué par mon harcellement, chercher un prétexte futile et lui péter la gueule en bonne et due forme.

    Certaines personnes ne comprennent que la force pour qu'ils vous respectent. Après il deviendra mon meilleur ami et on verra du respect et de la crainte dans son regard.

    RépondreSupprimer
  3. Cette stratégie relève du 1). En ayant cet état d'esprit tu ne te feras pas d'amis.

    Pratique la patience, et des sentiments positifs envers lui, sans réagir à ses attaques. Dis toi que tu as peut-être fait preuve d'arrogance ou d'autres choses, et que c'est une leçon que tu reçois, même si lui ne pense pas cela, si tu prends le problème ainsi, tu seras apprécié de tous, comme étant quelqu'un de patient d'endurant et de non violent y compris dans la difficulté.

    Dis toi que tout le monde a des ennemis même les plus grands hommes. Et les grands hommes, ne répondent pas par la violence ni des propos ni des actes, c'est ce qui fait la différence.

    RépondreSupprimer
  4. Je vois quand même un inconvénient majeur au 5) : combien de temps (voire de vies) faut-il pour arriver à réaliser le calme mental et la vision profonde ?

    RépondreSupprimer
  5. La réponse est qu'il n'est pas besoin d'arriver au résultat immédiatement. Le simple fait de s'engager dans sa résolution affaiblit déjà l'ennemi de la façon la plus profonde et la plus parfaite qu'il soit (sans résidu donc).

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont placés sous Creative Common cc by

Vous pouvez insérer des liens http en utilisant les balises ex :
<a href="http://www.site.org"> mon site </a>

Articles les plus consultés